1/1
Biographie:

 

Né un soir de septembre 2011 à Strasbourg, The Eye of the Cyclops (« l’œil du Cyclope ») réunit la voix de Carine F., les guitares, basse et batterie de Florian Damour dans un battement de cils punk rock. Le duo flirte avec le métal sur des mélodies tantôt grattées, tantôt chaloupées, toujours frémissantes. Sorti d’un univers plutôt jazzy et rock progressif, fou de Pink Floyd, Florian s’est lancé un défi : plonger dans le son façon Nirvana ou Therapy?. Bercée par The Cranberries, Muse et Skunk Anansie, Carine imprime ses mots sur des riffs mordants et efficaces. Ils se sont connus dans les couloirs d’une chaîne de télévision, derrière l’œil de la caméra. Ils ont reconnu un même regard, une même plongée de l’autre côté du miroir. Le genre de rencontres contées par les légendes. 


Born on one night of September 2011 in Strasbourg (France), The Eye of the Cyclops brings together the voice of Carine F. and Florian Damour’s guitars, bass and drums. This duo rocks with punk, flirts with metal and moves from scratchy to rolling sounds from one song to another. 
Florian comes from a universe filled with jazz and progressive rock. He is an absolute Pink Floyd fan and decided to take up the challenge of playing a Nirvana or Therapy ?-like sound.
Inspired by The Cranberries, Muse and Skunk Anansie, Carine prints her words and emotions on efficient guitar riffs. 
Both met on the hallway of a TV-channel, behind the camera. They recognized each other a similar vision, the same kind of reflection in the mirror. 

 

 

 

 

Concerts:
Elastic bar strasbourg 19/12/17

 

 

 

Infos
Music
Videos
Presse

Article DNA juin 2012

Pour conclure cette 31e édition, les Strasbourgeois Carine et Florian du jeune groupe « The eye of the cyclops », pour leur toute première scène, ont apporté beaucoup de tonicité à travers leurs compositions rock

« à la frontière du punk et du métal»,

évoquant l’amour, la mort mais aussi la société de consommation. « Le titre “ Consumption Dolls ” parle d’un job d’été d’une caissière, du quotidien, du paraître, du faux rythme et du côté répétitif », indique Carine, dont la voix, il y a un an, a captivé Florian, alors en quête d’un duo. 

B.L. 

 

  • Twitter Classic

Twitter

  • Facebook Classic

Facebook

  • c-youtube
YouTube
P1100962 - copie.JPG